L’ Aloe Vera pour soigner et traiter les ulcères de la peau

L’ Aloe Vera pour soigner et traiter les ulcères de la peau

L'Aloe Vera est une plante millénaire utilisée comme remède naturel pour traiter tous les types de problèmes de peau, y compris les plaies et les ulcères de pression. Ces blessures sont généralement causées par un contact cutané, en particulier chez les personnes souffrant d'une maladie ou d'une douleur qui limitent leurs mouvements.

Aux îles Canaries, l'Aloe Vera était déjà utilisé pour traiter ce type de problème il y a plusieurs décennies chez des patients qui avaient des difficultés à changer de position ou qui passaient beaucoup de temps au lit ou dans un fauteuil. Dans les hôpitaux ils connaissaient ce médicament naturel pour la peau, qui aide à régénérer la région et favorise la cicatrisation des tissus.

L'Aloe Vera sur la peau, avec le jus pur contenu dans les feuilles, aide à la cicatrisation et même à la prévention des plaies. De plus, son effet désinfectant et anti-inflammatoire élimine les désagréments occasionnés, même pour minimiser les marques anciennes, grâce à sa propriété d’accélérer la formation de collagène. Ses avantages analgésiques réduisent la douleur et son apport important en vitamines, minéraux, protéines végétales et acides aminés renforcent le système immunitaire.

La plante d'Aloe Vera contient, parmi ses avantages, des doses de glycoprotéines et d'allantoïne, responsables de la régénération épithéliale. De plus, les polysaccharides de son jus ont une action anti-inflammatoire et relaxante, minimisant ainsi l’apparition de bactéries et de microbes et réduisant le risque d’infection.

Dans le cas des personnes ayant des problèmes de mobilité, ce type d'ulcère peut devenir un problème chronique, dans lequel la consommation de drogues a des conséquences à long terme sur l'organisme. Les effets de l'Aloe Vera sont efficaces et génèrent moins d'impact sur le corps humain, car il s'agit d'une méthode naturelle.

Santé pour la peau

L'Aloe Vera contient 20 des 22 acides aminés nécessaires dans le corps humain, en plus de 7 des 8 acides essentiels. Les acides aminés sont responsables de la construction et de la régénération de nouveaux tissus. En outre, il contient 12 anthraquinones, aux effets antifongiques, antiviraux et antibactériens, ainsi que des propriétés analgésiques. Il contient également une substance appelée lignine, à base de cellulose, qui permet aux propriétés, vitamines et minéraux d’agir plus profondément sur la peau, en pénétrant jusqu’à trois couches.

Les minéraux qu'il contient comprennent le calcium, le chrome, le manganèse, le potassium, le sodium, le cuivre, le fer, le magnésium et le zinc, ainsi que les vitamines A, C, E et B, l'acide folique et les propriétés antioxydantes qui neutralisent les effets néfastes des radicaux libres L'acemannane est l'un de ses composants, qui réduit l'inflammation avec une action antivirale, auquel sont ajoutés 4 types de stérols, l'acide salicylique aux propriétés analgésiques et des saponines au pouvoir nettoyant et antiseptique.

Preuves scientifiques

L'Aloe Vera n'est pas seulement utilisé depuis l'Antiquité à cette fin, ce qui le soutient dans la culture populaire non seulement aux îles Canaries, mais en tant que médicament naturel dans le monde entier. Il existe également des preuves et des études scientifiques qui confirment son efficacité dans le traitement des escarres de stade 1 et 2, ayant des effets sur l’inflammation, la douleur et la guérison.

En outre, il s’agit d’un remède économiquement accessible et très rentable, contrairement aux pansements médicaux. Les études ont également mis en évidence la faible fréquence des réactions indésirables chez les sujets de l'analyse. Parmi les études qui soutiennent cette efficacité, citons la revue scientifique CENIC sur les sciences biologiques, la publication <<Enfermería Global>>, le magazine <<Vertientes>> sur les sciences de la santé et des publications spécialisées en physiothérapie, parmi d'autres secteurs, tels que l'Université de Las Palmas de Gran Canaria ou la Université de La Rioja, ou des centres d’enseignement supérieur à Cuba, au Mexique, aux États-Unis et dans d’autres domaines de la culture de l’Aloe Vera.

All comments

Leave a Reply