L’Aloe Vera des Canaries, écologique et pur

L’Aloe Vera des Canaries, écologique et pur

L’Aloe Vera des Canaries, dans sa variété Barbadensis Miller, est une plante qui accumule des centaines de nutriments, propriétés et avantages non seulement par la nature de la plante, mais acquis aussi grâce au sol riche en minéraux des îles. Cette variété, originaire d'Afrique du Nord et de l'Est et en Arabie a besoin d'un climat avec beaucoup de soleil et peu de pluie, qui s’intègre parfaitement à la zone subtropicale à laquelle appartient l'archipel.

La proximité de la mer et le sol volcanique des Canaries signifie des nutriments supplémentaires dans les plantes d'Aloe Vera cultivées dans les îles, qui se développent et acquièrent des propriétés uniques de la terre. La plante d’Aloe Vera mature a dans ses feuilles une gélatine naturelle qui n'a pas besoin d’être traitée, et contient des interminables avantages pour la santé, qui sont acquis dans des gels, des jus et servent comme un remède naturel pour les soins de la peau, produits d'hygiène tels que les savons, les shampooings et pour la cosmétique naturelle.

L’Aloe Vera est une guérison pour la peau grâce au pouvoir régénérateur cellulaire, antiseptique naturel, digestif et anti-inflammatoire. La plante a été utilisée depuis les temps anciens pour traiter les brûlures, la dermatite, l'acné, le psoriasis et l'eczéma, ainsi que le rhume, la constipation, les problèmes intestinaux et douleurs musculaires et articulaires.

Parmi les nutriments stockés dans l'Aloe Vera canarien, 75 substances bénéfiques pour la santé ressortent avec une teneur élevée en vitamine A, B et C, calcium, sodium, fer, potassium, magnésium, chrome, zinc, manganèse, cuivre, acide folique et 7 des 8 acides aminés essentiels pour l'organisme.

La "pommade canarienne" de Colomb

L’ Aloe Vera des îles Canaries a de nombreuses anecdotes historiques liées à son utilisation depuis des siècles. Christophe Colomb, lors de son voyage en Amérique, il a débarqué aux îles Canaries et a prit un grand nombre de plantes d'Aloe Vera canarien, qu'il utilisait pour soigner la peau de l'équipage en quête d'une nouvelle route vers les Indes.

Ce voyage a finalement culminé avec la découverte du continent américain, où cette espèce a été cultivée et s'est propagée rapidement. Les écrits de l'époque citent fréquemment une expression qui vient de l'Aloe Vera, qu'ils appellent «pommade canarienne», pour désigner le «remède miraculeux» de la nature.

All comments

Leave a Reply